• Mettant à l'honneur les villages et hameaux de : Beynes, Moque-Panier, Cressay, Villiers-Saint-Frédéric, Neauphle-le-Vieux, Le Pontel, Pontchartrain, Chennevières, Ergal, Jouars, Ithe, Les Mousseaux, Le Tremblay-sur-Mauldre, La Dauberie et enfin Saint-Rémy-l'Honoré, une randonnée romancée et illustrée dans la vallée de la Mauldre vient de paraître.

    Disponible actuellement à la Maison de la Presse du Pontel et à la librairie de Beynes, elle le sera bientôt dans d'autres endroits, notamment à La Sauvagère, à la clinique vétérinaire du Pontel,  et lors de différentes manifestations à venir.

     

    couv-livreSéraphine, chatte noire d’un an, vit dans sa famille d’accueil à Beynes, bourg des Yvelines. Louison, la jeune fille de la maison, doit quitter son domicile pour une raison qui demeure inconnue de la chatte. Bien qu’elle attende des petits, Séraphine décide alors de partir sur les traces de son amie. Elle vagabonde pendant plusieurs semaines, remontant la vallée de la Mauldre jusqu’à Pontchartrain puis bifurquant sur la gauche le long du ru d’Élancourt pour revenir ensuite sur ses pas et reprendre le fil de la rivière. Son périple, plein d’aventures plus surprenantes les unes que les autres, doit néanmoins s’écourter au moulin de Bicherel afin qu’elle puisse mettre bas.

    Ce récit illustré par l’auteur au crayon noir est une invitation à découvrir ou redécouvrir de façon originale les lieux d’une randonnée qui remonte jusqu’à la source de la Mauldre ainsi qu’une partie du ru d’Élancourt. Faune, flore et patrimoine bâti y sont abondamment imagés, tant dans les mots que dans l’illustration. L’histoire est également un hymne au compagnon privilégié de l’homme et contribuera indéniablement à réhabiliter le chat noir dans notre société qui l’a si souvent rejeté.

     

    En fin d’ouvrage : un plan et un quiz sur la Mauldre.

    En bonus, un jeu sur le code de la route : À la recherche de Séraphine.  

     


    votre commentaire
  • Davron 2947

    Aux environs de Crespières

    Aujourd'hui, sous un ciel variable sans pluie, randonnée de 17 kilomètres dans les environs de Feucherolles avec un groupe d'amis. 12 km de 9h30 à 12h30 soit une moyenne de 4km/heure sans difficulté. En revanche, les 2 derniers kms après le pique-nique, malgré la beauté du paysage (voir ci-dessus), nous semblent interminables. Retour au point de départ à Davron à 15h30.

     


    votre commentaire
  •  Article-journal-JP-1


    votre commentaire
  • Ile Grande - Trébeurden

    Retour d'une semaine de vacances de printemps sur les chapeaux de roue pour faire paraître ma randonnée romancée "Une chatte noire dans la vallée de la Mauldre" au plus tard le 22 mai (date de son lancement à Saint-Rémy-l'Honoré).

    Je publie donc mon nouveau carnet de voyage en Bretagne avec une semaine de décalage.

    Extrait : "Cette fois, la traversée à pied pour rejoindre l'ïle Milliau n'est pas envisageable. En revanche, nous pouvons saluer de nouveau le Père Trébeurden. Puis contrairement à 2007, nous visitons la belle Ile Grande qui accueille la Ligue pour la Protection des Oiseaux. Nous y découvrons du Land Art en bord de mer (alignements de monticules de galets ressemblant à des kerns).

     

    Cliquez sur l'image pour voir le carnet dans son intégralité


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires