• Dans le cadre du Plan Paysage et Biodiversité sur la plaine de Jouars, nous avons effectué aujourd'hui une lecture du paysage animée par Helena Maussion du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse (suite de la sortie de la semaine dernière sur les changements du bâti en centre-ville)

    Lecture du paysage avec une classe de CE1/CE2

     

    1ère étape : fermer les yeux et écouter, chant des oiseaux, vent dans les arbres et dans l'herbe, bruit de la circulation automobile...
    2ème étape : partager  une feuille A4 recto/verso en 4 rectangles
    - Dans le 1er rectangle, tracer les grandes lignes en 3 secondes
    - Dans le 2ème rectangle, dessiner le paysage en 10 secondes
    - Dans le 3ème rectangle, dessiner le paysage en 30 secondes
    - Dans le 4ème rectangle, dessiner le paysage en   2 minutes
    3ème étape :  comprendre vallée, ruisseau, coteau, plateau...
    4ème étape : écrire le paysage naturel - coteau, vallée, ru, sapin, arbre, bosquet, champ, colline, forêt...
    5ème étape : écrire le paysage modifié par l'homme - route, voiture, maison, église, hameau, haie, panneau...
    Pause - goûter
    6ème étape :
    dessiner la plaine sur une feuille canson A3 à coloriser en classe avec l'institutrice, Mme Bernoville

    Prochaine étape le 7 avril : cartographie

    Lecture du paysage avec une classe de CE1/CE2


    votre commentaire
  •  

    Lecture du paysage bâti avec une classe CE1/CE2
    Pour accéder au fichier, cliquez sur l'image

    C’est avec grand plaisir que j’ai accompagné le regard de 22 élèves sur les évolutions du centre ville de Jouars-Pontchartrain cet après-midi. Bien que le climat du groupe fût plutôt à l’excitation dans la perspective de goûter pour la 1ère fois de l’année dans le parc de la médiathèque, l’intérêt pour notre marche a été plus que satisfaisante compte tenu que l’institutrice doit faire a posteriori un petit contrôle des acquis à l’aide d’un quiz. La motivation des enfants a également été favorisée par la possibilité de faire des photos des bâtiments. Le tout ayant été enrichi bien entendu de quelques éléments historiques sur la ville.

    Parlant de la déviation de la RN12, force est de constater que sur 1h à 1h15 de marche le long de la route du Pontel et de Paris, la circulation des voitures et des camions est redevenue malheureusement dense, même en plein après-midi !


    votre commentaire
  • Ma mère était native d’Elancourt village et travaillait pendant la guerre au moulin de Frécambeau situé à la limite des 2 communes, mon père était d’Ergal et allait à l’école à Jouars (2 hameaux de Jouars-Pontchartrain). Je pense que le moulin ou du moins sa localisation géographique à équidistance de leurs lieux d’habitation a permis d’établir un lien amoureux entre eux.

    Dans les années 1970 alors que j’étais encore enfant, le village d’Elancourt fut englobé dans la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines, jusqu’au moulin de Frécambeau, donc, qui devint ainsi la frontière naturelle entre « ville » et « campagne ». Mais la frontière, fort heureusement, ne fut pas si hermétique que cela à l’époque : j’habitais Elancourt et je passais mes dimanches à Ergal… Depuis, en termes d’urbanisme, Elancourt dans sa vallée est resté un village plus ou moins séparé de la ville nouvelle située sur le plateau et Ergal s’est développé avec de nouvelles constructions. Je ne crois pas me tromper en disant qu’il reste plus de vieilles familles à Elancourt qu’à Ergal !

    Elancourt village et Ergal : pour moi, les mêmes racines et pourtant ?

    Alors que je regrette que les filiations ne soient plus guère représentées depuis de nombreuses années à Ergal, je regrette également que ce soient de "nouveaux villageois " des années 80, un peu comme de nouveaux riches, qui se réclament de l’authenticité du hameau !


    votre commentaire
  • C'est en me rendant chez mon amie d'enfance hier après-midi que j'ai eu l'agréable surprise de suivre les véhicules du Trophée Aïcha des Gazelles jusqu'à leur entrée au château du Tremblay s/ Mauldre. Quelques équipages m'ont adressé un petit coucou fort sympathique et j'ai eu envie de leur dire que j'ai consacré toute une partie de mon roman "L'avènement d'une Gazelle" à leur passion dans le désert (rallye 2000) ! Beau clin d'œil : alors que le rallye 2014 doit prendre la route après demain, je travaille actuellement sur une édition e-book de mon roman ! Je rappelle également que l'édition papier est toujours disponible en me contactant.
    Extrait du roman

    Trophée Aïcha des Gazelles 2014

    Puis, comme prévu, nous sommes, mon amie et moi, aller nous promener aux Mesnuls et dans le hameau de La Millière.

    Trophée Aïcha des Gazelles 2014

     

     


    votre commentaire
  •  

    Remise des prix aux Mesnuls du concours jeunes "Au fil des mots"

    Après une allocution de M. le Maire des Mesnuls annonçant officiellement l’entrée de son village dans le réseau Au fil des Pages 78 ainsi qu' une présentation du concours par Mélanie, bibliothécaire de Méré, je prends le relai en tant que présidente du jury :

    « Le jury était composé de :

    - Martine, libraire du Pavé dans la Mare d’Elancourt
    - Margot, étudiante et lectrice du réseau
    - Adèle, étudiante et lectrice du réseau, malheureusement empêchée aujourd’hui
    - Liliane, enseignante retraitée et lectrice du réseau
    - moi-même, écrivain et lectrice du réseau

    Nous avons reçu moitié moins de textes que l’année dernière (14/28). L’utilisation d’au moins 5 mots imposés sur 10 a semblé trop difficile. Une réflexion sera menée pour l’organisation des prochains concours.

    Le jury s’est mis d’accord assez rapidement sur l’ensemble des prix à décerner à l’exception de la tranche d’âge des 9-11 ans pour laquelle le débat a été animé entre 2 textes.

    Malgré un succès moindre que l’année dernière, on ne peut qu’encourager nos jeunes auteurs à persévérer dans la voie de l’écriture.

    Nous allons maintenant procéder à l’annonce et à la remise des prix ainsi qu’à la lecture d’extraits des textes primés.

    Catégorie 11 – 15 ans

     1er : Louis Mérian avec Flèches de lilas
    Lecture par Virginie, bibliothécaire de Montfort l’Amaury

     Catégorie 9 – 11 ans

     Individuels

     2ème : Jéremy Allilaire et Axelle Monnot avec Histoire de famille
    Lecture par moi-même : coup de coeur

     1er : Victoria Dumas avec Une terrible nouvelle
    Lecture par Margot, membre du jury

     Collectif

     1er : la classe de CM2  de Jouars de Mme Lecomte avec Le Cheval perdu
    Lecture par Martine, libraire du Pavé dans la Mare d’Elancourt et membre du jury

      Catégorie 6 – 9 ans

     2ème : Axel Grandamas avec Un loup en hiver
    Lecture par Mélanie, bibliothécaire de Méré

     1er : Juliette Cesbron avec La Prairie ensoleillée
    Lecture par Marie-Astrid, bibliothécaire de Villiers

    Merci encore à tous. Un recueil sera, comme l’année passée, imprimé et remis à chaque participant d’ici quelques mois. Nous attendrons en effet le retour d’Elvira, coordinatrice du réseau, pour laquelle nous avons tous une pensée aujourd’hui."

    PS : j'ai été attristée par la déception  de l'auteur de "La séparation" lorsqu'on lui a confirmé la bonne réception de son texte qui n'a pas été retenu par le jury mais qui a toutefois attiré son attention compte tenu de la force qu'il dégage sur des instants vécus !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires