• Ste Appoline - Frécambeau



    Je souhaitais découvrir l'autre côté (Jouars-Pontchartrain) de la forêt de Sainte-Appoline à partir de Chennevières en passant par le chemin de Plaisir, c'est en partie chose faîte. En revanche, j'aurais aimé longer le golf Isabella jusqu'en surplomb de Frécambeau mais nous n'avons pas trouvé le chemin, probablement privé. Nous avons donc descendu le chemin du Moulin Neuf, puis du Désert, (ouille, ouille, les moustiques !) pour rejoindre Frécambeau dans la vallée du ru d'Elancourt. L'accès à l'ancien moulin à partir de la route de Montfort a été empierré et un bâtiment est en cours de construction sur le terrain... Pour voir le reportage complet (5 pages PDF) cliquez sur l'image ci-dessous.

    Ste Appoline - Frécambeau

     


    votre commentaire
  •  Aujourd'hui, jour de l'été, le temps de la matinée est resté mitigé. J'avais rendez-vous pour un déjeuner à La Licorne. Arrivées en avance vers 11h devant la Barbacane, nous nous sommes promenées autour de l'étang. La fête du village du week-end prochain était en cours d'installation.

    Beynes : une petite ville bien agréable


    votre commentaire
  • 3 petites boucles à Bazoches s/ Guyonne

    Il parait que la dernière fois, le 2 juin, nous n'avons pas découvert le vrai lavoir !!! qui s'est avéré plutôt être une ancienne fontaine... Milène est cette fois des nôtres pour nous guider vers ce grand inconnu muni d'une porte. Puis nous refaisons la randonnée du 2 juin dans l'autre sens en y ajoutant une boucle supplémentaire : lorsqu'on aime, on ne compte pas ! Pour voir le reportage complet (5 pages PDF), cliquez sur l'image ci-dessous.

    3 petites boucles à Bazoches s/ Guyonne

     

     


    votre commentaire
  • Le dimanche 17 juin à 16h dans le parc de la médiathèque, Donatien Guillot (La Compagnie du Livre de la Nuit) accompagné de son âne nous a raconté l'histoire de l'amitié entre son grand-oncle Albert et l'âne Anthelme pendant la Grande Guerre. Chargés du ravitaillement, ils ont survécu à l'enfer... Un récit qui alterne entre émotion, drôlerie et poésie.

    Anthelme, l'âne des tranchées


    votre commentaire
  •  

    Le 16 juin 2018 : inauguration de la sente "Philippe Babin" au Saut-de-Loup


    Lorsque l'idée s'officialise à Jouars-Pontchartrain, l'hommage à mon mari décédé le 19 décembre 2017 est rendu par pas moins de 2 maires (Marie-Laure Roquelle de 1995 à 2014 et Hervé Lemoine depuis 2014).

    Le 16 juin 2018 : inauguration de la sente "Philippe Babin" au Saut-de-Loup

    Puis vient le moment de m'exprimer :

    « Tout en s’amusant… il en parlait tant, qu’à la fin du chantier de JP4, ses compagnons de jeu lui ont offert un fac-similé de l’Allée Philippe Babin. Depuis, le panneau guide le visiteur dans notre maison, c’est dire à quel point nous pouvions encore en parler ensemble…

    Aujourd’hui le rêve se réalise. Je remercie plus particulièrement Claude Manceau et Gérard Guillossou qui ont entretenu l’idée pendant plusieurs années. Je remercie également tout le conseil municipal qui a validé à l’unanimité la proposition de Monsieur le Maire en janvier 2018.

    À partir d’aujourd’hui, le nom de mon mari s’inscrit dans l’histoire du centre-ville de Jouars-Pontchartrain, on ne pouvait lui rendre plus bel hommage pour le travail qu’il a effectué, toujours bénévolement, pour notre commune.

    Je suis fière de toi, mon cher et tendre époux… Presque 6 mois que tu nous as quittés (déjà 4296 heures sans toi)et nous voici au week-end de la fête des pères. Notre fils qui ne peut être parmi nous en ce si beau jour et qui arpentait les ruelles et les sentes de Pontchartrain lorsqu’il était enfant, te dit « Bonne fête, Papa. »

    Le 16 juin 2018 : inauguration de la sente "Philippe Babin" au Saut-de-Loup

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires