•  

    portail-noir-blanc

    Faisant partie intégrante de la vallée de la Mauldre, elle m'a inspirée pour ouvrir un nouveau portail sur le net.

    Rendez-vous donc sur mon site en cliquant sur l'image ci-dessus.

     


    votre commentaire
  • mosaiqueIl y a encore une dizaine d'années, c'était un plaisir de retrouver, annonciatrices des beaux jours,  les hirondelles  fin avril, début mai, dans nos jardins et dans nos rues. Je ne me lassais pas de les observer avant l'orage, descendre des airs et fendre, à l'aide de leur fuselage exceptionnel, les nuages d'insectes dont elles faisaient leur repas. A la mi-septembre, j'étais néanmoins triste de les voir se rassembler sur nos fils électriques pour entamer leur long voyage vers le sud et annoncer ainsi la saison hivernale dans le nord.

    Voici quelques années que je ne vois plus d'hirondelles chez nous, reviendront-elles un jour ? Elles me manquent. J'ose espérer que nos deux petites reines de chatte ne sont pas la cause de leur désertion ! En attendant leur retour, je vous propose de découvrir le voyage de l'une d'entre elles au pays cathare, histoire que j'ai écrite et enregistrée à voix haute il y a déjà quelques mois. 


    votre commentaire
  • gare-VSF    transilien
    La publication de mon poème d’hommage à Victor Hugo m’amène sur un autre blog siégeant à Dreux. Et j’y relève à ma plus grande surprise nos chemins communs durant ces derniers mois.
    Pour commencer, Victor Hugo allant rejoindre son Adèle qui fait l’objet d’une émission radiophonique à Dreux et de mon poème à Montfort l’Amaury. Ensuite, des photographies de gargouilles à l’Eglise Saint-Pierre, l’une à Montfort l’Amaury, l’autre à Dreux.  Ou encore, ces magnifiques portraits de voyageurs que j’ai moi-même rencontrés sur la ligne de chemin de fer Paris-Dreux mais que je ne sais dessiner. J’ai alors préféré croquer la petite gare de campagne de Villiers-Saint-Frédéric  située sur la même ligne et le train lorsqu’il entre en gare, le tout dans ma
    balade illustrée.

    Voir des attitudes plus vraies que vraies et que l’auteur Pierlouim a su saisir. Quel talent !


    votre commentaire
  • saint-valentin-poeme

    Ce poème répond à un appel de "Dromadaire", spécialiste des e-cards


    votre commentaire
  • portee-poeme
    Samedi 14 novembre

    Je suis conviée à un atelier d'écriture à la médiathèque :

    1. Lecture de quelques poèmes divers et variés.
    2. Remplacer les noms du poème de Jacques Prévert, Pour peindre le portrait d'un oiseau, par la méthode S+7 à l'aide de la machine qu'est le dictionnaire ; on obtient ainsi un tout autre poème personnalisé.
    3. Ecrire un poème en toute liberté en jouant avec les sons.
    4. Ecrire un vers de 12 syllabes ou 14 vers d'un mot chacun.
    5. Peaufiner chez soi en jouant avec la typographie et la mise en page.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique