• Bien dommage qu'il ne soit pas dans sa demeure au château de Jouars-Pontchartrain !

    Buste de Paul Phélypeaux


    votre commentaire
  • Vide grenier au château de Pontchartrain

    Le château a récemment été vendu (sans son parc, dans lequel j'ai cru entendre le dimanche 13 octobre les cors de chasse résonner !)) pour être transformé en une résidence d'appartements de luxe. Un vide grenier y est organisé ce week-end des 18, 19 et 20 octobre 2019 avant de mettre toutes les belles pièces aux enchères dans un avenir proche. Le vide grenier des plus banals offre peu d'intérêt dans 2 salles du rez-de-chaussée sauf de pouvoir constater l'état désastreux de l'intérieur du château. Espérons que sa restauration lui redonnera en partie ses lettres de noblesse... Quelle désolation d'avoir laissé dépérir un si beau patrimoine lié à Versailles !

    Vide grenier au château de Pontchartrain

    Vide grenier au château de Pontchartrain

    Vide grenier au château de Pontchartrain

     

     


    votre commentaire
  • Amérindiens de Louisiane

    En ce frais week-end de La Pentecôte et à l’occasion du 4ème festival d’« Un Pont vers la Louisiane » - organisé par Tope là - l’épisode 3, Merline Courteaux, de Gumb-Oh ! Là ! Là ! (témoignage sur la culture franco-louisianaise du XXIème siècle de la cinémathèque québécoise) a été diffusé à la médiathèque de Frontenac*

    Indienne de la tribu des Houmas, la famille de Merline Courteaux fut bafouée par les blancs anglophones, notamment parce qu’elle parlait français. Aujourd’hui, pour elle 2 choses restent essentielles à la pérennité de sa culture : la pratique du français et celle de la médecine par les plantes. Vidéo réalisée par André Forcier en 2002.

     
    * Pour mémoire, Louis de Buade, comte de Frontenac qui a donné son nom à la médiathèque de Jouars-Pontchartrain fut gouverneur de la Nouvelle France et défendit le Québec contre les attaques anglaises au XVIIème siècle.

     


    votre commentaire
  • La Peiva au château de Pontchartrain

    La grille du château de Pontchartrain, classée aux monuments historiques, est aux initiales VDG du comte Guido Henckel  von Donnersmarck - cousin de Bismarck – château qu’il offrira à son épouse, la Peiva, en 1857 avant de lui faire construire son hôtel particulier sur l’avenue des Champs-Elysées.

    Cet épisode a été rappelé dans l’émission télévisée de Jean-Louis Remilleux, animée par Stéphane Bern, « Secrets d’histoire » du 19 août 2014 consacrée aux courtisanes de la Belle Epoque.

     


    votre commentaire

  • Week-end de la Pentecôte consacré au 3ème festival de musique et danse cajun et zydeco sur la place du Foyer rural organisé par Tope-là. Samedi 7 juin, diffusion à la médiathèque du documentaire sur les restes de la francophonie en Louisiane.

    Lorsqu’on arrive en Louisiane, c’est la langue anglaise qui prime. Mais lorsqu’on creuse un peu plus en pays cajun, un simple "bonjour" appelle avec enthousiasme chez les plus âgés une réponse en langue française. Les cajuns, descendants des acadiens déportés pendant le Grand Dérangement du 18ème siècle et métissés avec les créoles et les indiens, cultivent presqu’en catimini leurs origines francophones alors que le français est interdit à l’école dès le début du 20ème siècle. Cette culture francophone, ils la transmettent  à travers la musique et la danse. Travaillant dur pendant toute la semaine en tant que fermier ou pêcheur, les cajuns réservent le week-end à l’amusement, la danse et la musique. Les jeunes d’aujourd’hui ne parlent malheureusement presque plus le français !

    https://www.facebook.com/Un-Pont-vers-la-Louisiane-632234583484381/

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique