• Multimedia, livre numérique enrichi ou augmenté : des livres bientôt à la portée de tous

    livreAlors que la plupart des e-books actuels se contentent d’être une copie conforme du fichier servant à l’impression du livre papier, mis au format PDF, leur achat ne présente guère d’intérêt  pour le lecteur, sauf leur prix. D’un point de vue qualitatif, on constatera sur l’écran une nette dégradation de la convivialité de lecture.  

    Or, si l’on souhaite que le livre numérique remporte un franc succès  sur les nouveaux supports à écran tactile adaptés à la lecture tels que les tablettes ou les ordinateurs de poche, il faudra qu’il présente impérativement, par rapport au livre papier, des avantages avérés  autres  que son prix.
    L’avenir du  e-book résidera  donc dans la capacité que l’on aura à l’enrichir en le rendant interactif et en mixant texte, lien hypertext, son et image : en somme, en le transformant en une véritable œuvre multimédia sous une forme très différente de celle du livre papier. Guides pratiques, guides touristiques, de balades ou de randonnées se prêteront  d’autant plus à ce type d’exercice.

    Ma première idée en 2009 en construisant le synopsis de ma randonnée romancée « Séraphine, une chatte noire dans la vallée de la Mauldre » était de réunir, sur un même support multimédia, plusieurs choix de lecture d’une histoire afin qu’elle puisse être connue de tous (même de ceux qui ne savent pas, ne peuvent pas ou n’aiment pas lire), à travers le récit vocal et/ou les images en sus du texte (projet déposé à l’INPI en juillet 2009).

    A titre d’essai (un peu artisanal, je dois l’admettre), j’ai publié sur mon site : Julie, l’apprentie ailée au pays cathare. Puis en 2010, je m’investissais dans la rédaction de mes balades illustrées ainsi que de ma randonnée romancée et illustrée, en attente d’édition papier à ce jour.

    Mais avec la toute nouvelle démocratisation des tablettes de lecture et des ordinateurs de poche, je viens de reprendre mon projet initial de livre enrichi à lecture interactive et compte le mener à bien en collaboration avec un studio que je n’ai pas encore choisi mais qui, je l’espère, si je lui fournis la matière ( texte, images, cartes de randonnée et éventuellement ma voix !) ne m’assassinera pas au niveau du coût de développement de l’application.

    « En 2010, je fais peau neuveLe Paris-Nice 2011 à Houdan et Montfort l'Amaury »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :