• Une enquête sur le terrain fort plaisante et intéressante !!!
    Reportage photos complet : cliquez sur l'image

    Repérage sur Meutres au Paradis

    Nous osons entrebâiller les volets clos de la maison située à droite de l'église de Deshaies (Déhé) pour découvrir les lieux du commissariat de Sainte-Marie (nom fictif de l'île du film). Une femme qui passe par là nous interpelle et nous demande de bien vouloir refermer derrière nous puis nous apprend que le bungalow des inspecteurs Miller et Marshall (Richard Poole et Humphrey Goodman) se trouve sur la Plage de la Perle face à l'Îlet Kawan et non sur celle de Cluny face à La Tête à l'Anglais comme nous le pensions. Le bungalow est démonté d'une saison à l'autre.

    Avant de nous rendre à la Plage de la Perle, nous allons à la recherche du restaurant de la mère (Elisabeth Bourgine) de Camille (Sara Martins) dans la rue principale du bourg et nous le trouvons sans difficulté : Le coin des pêcheurs. Nous questionnons une des jeunes femmes qui s'affaire dans le restaurant car il est presque midi. Celle-ci nous confirme que le tournage de la saison 1 s'est bien effectué ici même mais que pour les saisons suivantes, les scènes festives ont été tournées sous une paillote à l'entrée du bourg de Deshaies en venant de Sainte-Rose.

    Puis nous nous rendons sur la Plage de la Perle et avons la chance d'y rencontrer un habitant près d'une benne à déchets. Celui-ci ne tarit pas d'explications sur le tournage :

    Repérage sur Meutres au Paradis

    - l'équipe est présente pour chaque saison de Pâques à la Toussaint et est hébergée à Fort Royal (entre les anses Tillet et de la Perle ; l'épisode "La mariée était en blanc de la saison 1 y a été tourné)
    - le bungalow des inspecteurs est monté au niveau de la dernière gloriette à gauche sur la plage, un peu plus loin que l'esplanade en ciment. Une fois démonté, il est mis en conteneur.
    - 6 conteneurs de 40 pieds sont stockés face à la mer encore un peu plus loin en allant vers Deshaies (anse Rifflet)
    - "l'agent Dwayne (Danny John-Jules) est d'origine dominicaine et parle le même créole que les gens d'ici, il s'est ainsi fait plein d'amis dans le coin !

     


    votre commentaire
  • Basse Terre : la côte sous le vent

    En octobre 2013, nous étions allés de Deshaies jusqu'à Pointe Noire et la plage de sable noir de Malendure. Cette fois, nous avons parcouru les routes sinueuses de Bouillante jusqu'à la pointe sud de l'île à Vieux Fort, en revenant par la ville de Basse Terre (préfecture de Guadeloupe alors que Pointe à Pitre est sous-préfecture). Il nous restera à découvrir une prochaine fois, Saint-Claude au pied de La Soufrière et la côte est avec Capesterre et Goyave.

    Basse Terre : la côte sous le vent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Basse Terre : la côte sous le vent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Basse Terre : la côte sous le vent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au retour, arrêt à la marina de Basse Terre pour déjeuner et escale sur le front de mer de la ville avec son marché aux épices et les nombreuses peintures murales dans les rues adjacentes.

    Basse Terre : la côte sous le vent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Basse Terre : la côte sous le vent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Basse Terre : la côte sous le vent

     


    votre commentaire
  • L'éveil des sens à partir de la métropole

    Voyage au pays des mots créoles et des sens : choix de couleurs vives, matières sucrées, sablées, odorantes qui me permettent d'être à nouveau là-bas. Cliquez sur l'image pour télécharger le carnet en PDF.

    Technique utilisée :
    - photographies surexposées et imprimées en noir et blanc
    - coloriage aux feutres parfumés
    - collage des photos et d'éléments collectés sur place.

    L'image ci-contre est une partie reproduite d'un ensemble de street art à Vieux Habitants signé : M'Biabany, Azer, Niggets, Momo, 4KG, P&C2007.

     


    votre commentaire
  • Sommaire de mes voyages aux Petites-Antilles          Sommaire de mes voyages aux Petites-Antilles
                         Air Caraïbes                                                               Corsaire

    Voyages en avion
    Sur  6 voyages, les dernier et avant-dernier se sont effectués avec Corsair (sur Boeing pour le 5ème) alors que les précédents se sont déroulés avec Air Caraïbes sur Airbus. Le Boeing est plus confortable que l’Airbus : plus de place pour les jambes, siège plus moderne. En revanche, la qualité de service est meilleure sur Air Caraïbes, personnel mieux organisé, plus souriant, distribution de serviettes chaudes avant le repas, couverts en inox, verre en verre, chaussettes chaudes… A noter toutefois que pour le dernier vol qui s'est déroulé le 25 décembre 2015 au soir avec Corsair, nous avons eu du champagne et une crotte de chocolat.

    Les 12 vols se sont déroulés sans trop de turbulences, à l’exception d'un avec de gros trous d’air au décollage à Orly et 1h30 de retard. À noter également 1h de retard au départ de Pointe-à-Pitre pour le retour. Les atterrissages aux Antilles sont généralement accompagnés d’applaudissements des passagers. A noter également que celui à l’aéroport international de Juliana à Saint-Martin est toujours un exploit de la part du pilote en rasant la plage !

    Sommaire de mes voyages aux Petites-Antilles
    Atterrissage à Saint-Martin

    Traversées en bateau
    Que ce soit pour Saint-Barthélemy au départ de l’île de Saint-Martin ou pour Les Saintes au départ de Basse-Terre, les liaisons se sont faites sans encombre. En revanche, la traversée à partir de Grande-Terre vers Marie-Galante a été en mars 2015 très houleuse !

    Avant-propos et sommaire de mes voyages aux Petites-Antilles       Avant-propos et sommaire de mes voyages aux Petites-Antilles       Avant-propos et sommaire de mes voyages aux Petites-Antilles
    Saint-Barthélemy                                 Les Saintes                                    Marie-Galante

    Hébergement
    Que ce soit à Saint-Martin ou en Guadeloupe, nous avons toujours été hébergés en famille sauf pour une semaine en 2012 à Saint-Martin du côté hollandais au Diamond Resort. Hôtel haut de gamme : chambre avec king size, salon spacieux, grande salle de bains, coin cuisine équipée, terrasse… Accès direct à la plage avec fourniture de chaises longues, draps de bain et un plagiste sympathique.

    Sommaire de mes voyages aux Petites-Antilles
    Vue en sortant de notre chambre au Diamond Resort

     


    votre commentaire
  • Le hasard fait bien les choses. J'ai appris à réaliser des tableaux en sable coloré (acheté dans le commerce en métropole) en 2008. Je me rends pour la 1ère fois en Guadeloupe fin 2013 et je découvre à Pointe Noire l'atelier "Rêve de Sable" dans lequel des sables aux différentes couleurs exclusivement naturelles sont travaillés avec finesse et précision.

    Depuis, je récolte quelques poignées de sable de Guadeloupe et viens ainsi compléter ma gamme de matières premières pour réaliser mes tableaux.

    Sables en fête

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique