• La découverte des Roches Gravées et du musée archéologique du Moule se prête magnifiquement bien à l'utilisation des sables naturels que j'ai récoltés sur différentes plages.
    - Noir : Malendure de Basse-Terre
    - Grain Rosé : Pompierre des Saintes et Cluny de Basse-Terre
    - Blanc cassé : Le Gosier de Grande-Terre et Sainte-Anne (La Caravelle)
    - Blanc : Petit-Canal de Grande-Terre
    Les finitions sont faîtes soit à l'encre de Chine, soit au crayon.

    La scène de la Loterie Farm de Saint-Martin est de format A4 alors que les 8 autres sont de format A5. Je les ai toutes réalisées pour décorer la maison de nos enfants en Guadeloupe.

    Art rupestre antillais

    Art rupestre antillais


    votre commentaire
  • Musée amérindien du Moule

    La découverte des Roches Gravées de 3 Rivières (sud de Basse-Terre) nous amène à l'autre bout de la Guadeloupe (Grande-Terre) au musée Edgar Clerc (gratuit pour cause de réfection) où sont exposées et mises en valeur bon nombre de poteries et statuettes précolombiennes. Un film très intéressant sur les fouilles effectuées sur la ville de Basse-Terre est également diffusé.

    Musée amérindien du Moule

    Morel se situe près du Moule et l'Anse à la Gourde à Saint-François (Grande-Terre)

    Musée amérindien du Moule


    votre commentaire
  • Les Roches Gravées de Trois-Rivières

    Le parc archéologique de 3 Rivières accueille au milieu d'un jardin luxuriant le témoignage de la présence des Indiens Arawaks venus d'Amérique à travers leur art rupestre sur les roches volcaniques. La visite est gratuite pour cause de réfection de la grotte (non accessible). Attention : le parc est fermé le lundi, nous l'avons appris à nos dépens ! Les nombreuses variétés d'arbres et d'épices du jardin sont également montrées et commentées.

    Les Roches Gravées de Trois-Rivières

     


    votre commentaire
  • En 2014, nous nous étions promis de visiter la côte est. Nous nous étions déjà rendus au sud-est, plus précisément à 3 Rivières, pour nous embarquer vers les Saintes et notre attention avait été attirée par le site des Roches Gravées. De là cette année, nous remontons par étape le long de la côte.

    La côte au vent de Basse-Terre (côte est)

    Compte tenu d'un temps moyen, nous ne faisons pas les chutes du Carbet (avec de plus, un accès payant !) et privilégions une marche en forêt tropicale jusqu'au Grand-Etang. Ce dernier, entouré de collines, ressemble assez à un étang vosgien ou jurassien.

    La côte au vent de Basse-Terre (côte est)

    En revenant par la D4, nous faisons un détour par le jardin de Cantamerle à L'Habituée. Bien que nous soyons les 2 seuls visiteurs et que nous passons les 10 premières minutes à errer dans un jardin qui semble plus ou moins abandonné, notre hôte nous rejoint pour nous guider sur le chemin des épices.

    La côte au vent de Basse-Terre (côte est)

    L'économie de la côte est de Basse-Terre est principalement liée aux plantations de bananes.

    La côte au vent de Basse-Terre (côte est)

    Avant d'arriver à Capesterre-Belle-Eau, nous nous arrêtons sur l'allée Dumanoir (écrivain du XIX ème siècle) pour découvrir sa perspective de plus d'un kilomètre de long ainsi que celles de ses contre-allées, toutes 3 bordées de palmiers royaux.

    La côte au vent de Basse-Terre (côte est)

    Puis, Capesterre dépassée, nous nous attardons à gauche en bordure de la RN1 sur le Temple hindou de Changy, le plus grand des 400 temples guadeloupéens.

    La côte au vent de Basse-Terre (côte est)

    Un peu plus loin, avant d'entrer dans Sainte-Marie, nous recherchons avec quelque difficulté le lieu de débarquement de Christophe Colomb en 1693. Après moult détours dans des rues en travaux, nous finissons par rejoindre un magnifique bord de mer malheureusement souillé de détritus !

    La côte au vent de Basse-Terre (côte est)

    Et nous terminons notre périple par le Jardin d'eau enchanteur de Blonzac, juste après Goyave. La visite est ponctuée d'un récit mettant en scène la rencontre d'une gouttelette d'eau et d'un ouassou (écrevisse dont la culture est pratiquée à l'entrée du site).
    Nous faisons tout d'abord un vœu en lisant à voix haute le Serment des Chevaliers de l'Ordre de la Nature au pied de la Roche qui pleure.

    La côte au vent de Basse-Terre (côte est)

    Nous découvrons ensuite le lac a Manman Dlo, déesse des mers.

    La côte au vent de Basse-Terre (côte est)

    Nous nous rafraichissons dans la piscine de la rivière La Rose en compagnie de 4 autres visiteurs avec lesquels nous bavardons. Dommage que le soleil se cache à ce moment-là. Puis nous montons vers la table d'orientation.

    La côte au vent de Basse-Terre (côte est)


    votre commentaire
  • Une expérience cuissante à Thomas de Bouillante !

    Bouillante porte bien son nom !
    Nous l'avions, sans nous en rendre compte l'année passée, laissée de côté, cette source chaude... Cette fois, nous ne la ratons pas en bord de route à la sortie de Bouillante, d'autant qu'elle est fraîchement fléchée. Mais quelle n'est pas notre surprise pour nos petits pieds qui reposent sur les cailloux tapissant la cuvette emplie d'eau claire et qui commencent à rôtir et à nous faire souffrir. Nous nous demandons comment, notamment ces 2 femmes noires, tiennent assises ou allongées, certes au plus près de la mer, là où le mélange des eaux se fait mais surtout lorsqu'il y a des vagues, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

    Nous rejoignons le parking en compagnie des 2 femmes qui en ont fini avec leur bain bienfaiteur. Je leur pose la question de savoir si l'eau est toujours aussi brûlante et quelles en sont ses vertus. Et là, elles sont ravies de pouvoir me parler de leur richesse locale : 

    - La température de l'eau varie selon les moments mais n'est pas particulièrement élevée aujourd'hui. Il ne faut pas prolonger la dizaine de minutes d'immersion au risque de provoquer un malaise. L'eau de la source  est très bonne pour les rhumatismes, la peau et le rythme cardiaque.

    Après quelques recherches sur internet, j'apprends que l'eau sort sous les cailloux en moyenne à 70° et qu'elle est chargée en sodium.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique