• Ayant suivi un reportage télévisé sur ce restaurant appartenant à une ancienne "Claudette", j'ai voulu le tester. Cadre agréable, nourriture de qualité mais pas exceptionnelle, prix plus élevé qu'ailleurs, nous y avons passé un bon et long moment. En revanche, Clara s'est imposée au téléphone en maîtresse femme de mauvaise humeur  pendant une bonne partie de notre repas !
    Nous sommes par ailleurs retournés à l'Arc en Ciel Tropical de Vieux-Habitants où nous n'avons pas été déçus.

    Chez Clara à Sainte-Rose


    votre commentaire
  • Il parait que nous n'avons rien raté du Noël traditionnel 2015 puisqu'il s'est déroulé au balcon en métropole ! Néanmoins, à 28 - 30° en Guadeloupe ce fut surprenant de découvrir un beau sapin blanc chez nos enfants. Les décorations communales y sont, me semble-t-il, moins nombreuses qu'en métropole mais les initiatives privées plus fréquentes.

    Hors de question de passer à côté du Chanté Nwel qui prend place un peu partout durant le mois de décembre, et plus particulièrement le 22 à Sainte-Rose. A côté du marché de Noël, le groupe Boukoussou enflamme le public autour de son répertoire de cantiques en créole : irrésistible !

    Chanté Nwel à Sainte-Rose
    Vidéo Nwèl Boukoussou


    votre commentaire
  • Une enquête sur le terrain fort plaisante et intéressante !!!
    Reportage photos complet : cliquez sur l'image

    Repérage sur Meutres au Paradis

    Nous osons entrebâiller les volets clos de la maison située à droite de l'église de Deshaies (Déhé) pour découvrir les lieux du commissariat de Sainte-Marie (nom fictif de l'île du film). Une femme qui passe par là nous interpelle et nous demande de bien vouloir refermer derrière nous puis nous apprend que le bungalow des inspecteurs Miller et Marshall (Richard Poole et Humphrey Goodman) se trouve sur la Plage de la Perle face à l'Îlet Kawan et non sur celle de Cluny face à La Tête à l'Anglais comme nous le pensions. Le bungalow est démonté d'une saison à l'autre.

    Avant de nous rendre à la Plage de la Perle, nous allons à la recherche du restaurant de la mère (Elisabeth Bourgine) de Camille (Sara Martins) dans la rue principale du bourg et nous le trouvons sans difficulté : Le coin des pêcheurs. Nous questionnons une des jeunes femmes qui s'affaire dans le restaurant car il est presque midi. Celle-ci nous confirme que le tournage de la saison 1 s'est bien effectué ici même mais que pour les saisons suivantes, les scènes festives ont été tournées sous une paillote à l'entrée du bourg de Deshaies en venant de Sainte-Rose.

    Puis nous nous rendons sur la Plage de la Perle et avons la chance d'y rencontrer un habitant près d'une benne à déchets. Celui-ci ne tarit pas d'explications sur le tournage :

    Repérage sur Meutres au Paradis

    - l'équipe est présente pour chaque saison de Pâques à la Toussaint et est hébergée à Fort Royal (entre les anses Tillet et de la Perle ; l'épisode "La mariée était en blanc de la saison 1 y a été tourné)
    - le bungalow des inspecteurs est monté au niveau de la dernière gloriette à gauche sur la plage, un peu plus loin que l'esplanade en ciment. Une fois démonté, il est mis en conteneur.
    - 6 conteneurs de 40 pieds sont stockés face à la mer encore un peu plus loin en allant vers Deshaies (anse Rifflet)
    - "l'agent Dwayne (Danny John-Jules) est d'origine dominicaine et parle le même créole que les gens d'ici, il s'est ainsi fait plein d'amis dans le coin !

     


    votre commentaire
  • Basse Terre : la côte sous le vent

    En octobre 2013, nous étions allés de Deshaies jusqu'à Pointe Noire et la plage de sable noir de Malendure. Cette fois, nous avons parcouru les routes sinueuses de Bouillante jusqu'à la pointe sud de l'île à Vieux Fort, en revenant par la ville de Basse Terre (préfecture de Guadeloupe alors que Pointe à Pitre est sous-préfecture). Il nous restera à découvrir une prochaine fois, Saint-Claude au pied de La Soufrière et la côte est avec Capesterre et Goyave.

    Basse Terre : la côte sous le vent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Basse Terre : la côte sous le vent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Basse Terre : la côte sous le vent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au retour, arrêt à la marina de Basse Terre pour déjeuner et escale sur le front de mer de la ville avec son marché aux épices et les nombreuses peintures murales dans les rues adjacentes.

    Basse Terre : la côte sous le vent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Basse Terre : la côte sous le vent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Basse Terre : la côte sous le vent

     


    votre commentaire
  • L'éveil des sens à partir de la métropole

    Voyage au pays des mots créoles et des sens : choix de couleurs vives, matières sucrées, sablées, odorantes qui me permettent d'être à nouveau là-bas. Cliquez sur l'image pour télécharger le carnet en PDF.

    Technique utilisée :
    - photographies surexposées et imprimées en noir et blanc
    - coloriage aux feutres parfumés
    - collage des photos et d'éléments collectés sur place.

    L'image ci-contre est une partie reproduite d'un ensemble de street art à Vieux Habitants signé : M'Biabany, Azer, Niggets, Momo, 4KG, P&C2007.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique