•  Les Fleurs de Bach Les Fleurs de BachLes Fleurs de Bach

    Une amie m’a emmenée cet après-midi à Maurepas pour participer à un atelier sur les fleurs de Bach. Alors que je m’attendais à respirer de nouvelles senteurs, j’apprenais plutôt à repérer par l'image les fleurs qui pourraient réguler mes émotions afin de pouvoir mordre la vie à pleine dent. Dans mon cas, parmi les 38 fleurs du Dr Bach, la centaurée m'aidera à m’affirmer, la clématite à recentrer mon attention et le marronnier blanc à repousser toute rumination. L’atelier de 8 participantes,  animé par Fabienne, a eu lieu dans la boutique « Intuisens » flambant neuve.

     


    votre commentaire
  • Coloriage anti-stress
    Dans mon jardin aux délices

    L'année dernière en cette même période de fêtes, je me lançai dans le coloriage d'une grande fresque de Paris sur presque 2m de long. Et je prolongeai le plaisir jusqu'en janvier de l'année 2014  à l'aide de mes feutres odorants.

    Puis en octobre, je m'achetai le livret "Jardin secret" afin de retrouver les mêmes sensations mais faute de temps, je ne l'ouvris qu'il y a quelques jours. Devenu très tendance cette année, ce type de livrets foisonne sur les présentoirs de librairie ! Le phénomène m'ayant interpellé, la curiosité m'a amenée à prendre connaissance d'un article de l'Express expliquant que cette manière de se recentrer sur soi-même se rapprocherait sensiblement d'une méditation en pleine conscience ; pas étonnant que ce type d'activité me repose l'esprit...


    votre commentaire
  • Méditation en pleine conscience

    Malgré la pluie, j’ai passé une merveilleuse journée hier, 14 novembre, avec une amie à l’Espace Charenton : MEDITATION EN PLEINE CONSCIENCE guidée par CHRISTOPHE ANDRÉ (médecin) en personne.

    Pourquoi ?
    Le monde effréné dans lequel nous vivons, avec les sollicitations que l’on connait tous, comporte une grande carence : des moments de calme pour prendre conscience de l’instant présent.
    Trouver régulièrement dans la journée des espaces de respiration permet de stabiliser son attention, de rendre son esprit plus flexible, de réguler ses émotions et de retarder le vieillissement cellulaire.

    Comment ?
    Les instants de méditation en pleine conscience consistent en un entrainement de l’esprit fonctionnant comme un sablier. Lorsque nous sommes assaillis par un flot de pensées, on se stabilise, on se recentre sur sa respiration puis on élargit à nouveau son champ d'attention aux perceptions de son corps, puis aux bruits environnants.

    Pour qui ?
    Nous étions 400 participants adultes  à cette journée exceptionnelle dont un bon quart n’avait jamais pratiqué la méditation et dont je faisais partie. Je suis sortie de là encore bien plus convaincue des bienfaits de cette gymnastique cérébrale tout à fait transposable à l’enfant : Calme et attentif comme une grenouille !

     

     


    votre commentaire
  • ClownJanine Boissard est un écrivain populaire, que j'aime lire.
    Je ne l'attendais pas dans l'édition revue et corrigée par elle de 2010 : "Parce que c'était écrit". Et, je l'attendais encore moins dans sa première édition en 1982 sous le titre "Les miroirs de l'ombre"signé Janine Oriano (son nom d'épouse), alors qu'elle publiait dès 1977, sa saga "L'esprit de famille".
    Quoique l'on puisse penser du style d'un Marc Levy ou d'un Guillaume Musso, l'intrigue y est généralement très bien ficelée ; et c'est à eux que j'ai pensé en lisant "Parce que c'était écrit". Janine Boissard aurait-elle été ainsi le précurseur du thriller à la française, trente ans avant l'avènement des 2 autres auteurs ?

    Le dernier atelier philo de la saison a eu lieu à la médiathèque de Frontenac il y a 1 mois. N'ayant pu participer au pique-nique qui l'a précédé et ayant donc pris le sujet du jour "Hasard et destin" en cours de route, je n'ai pas, comme d'habitude, écrit d'article relatif à cet atelier. En revanche, la lecture du livre de Janine Boissard m'a tout de suite interpellée sur l'influence que l'on peut avoir sur son propre destin. Coïncidence : Frédéric, le personnage principal de "Parce que c'était écrit", court vers son tragique destin à travers une oeuvre de Goya, en emmenant Arlette, sa future maîtresse, dans un restaurant à Pont-Chartrain (écrit avec trait d'union dans le livre) ! 


    votre commentaire
  • Clown 
    6 participants adultes dont l’animateur, Jean-Pierre Bianchi (Philolab)

    Pris par le temps, nous n’avons pas récapitulé les échanges en fin de séance, d’où une certaine difficulté à être exhaustive dans le compte rendu qui suit. Toutes mes remarques personnelles figurent en italique et en noir.

    Difficile de répondre à cette question : qu’est qu’une œuvre d’art ? Sculpture - Peinture – Musique -  Littérature – Théâtre – Cinéma – Multimédia. Tiens, il ne me semble pas que l’on a cité le premier art qu’est l’architecture ou le 8ème  qu’est la photographie, en tant que telle !

    Dans toute œuvre d’art, il y a-t-il création et dans toute création, il y a-t-il œuvre d’art ?

     

    - Caractère subjectif de l’œuvre d’art.
    - L’œuvre d’art émane de l’être humain.
    - L'œuvre d’art transmet une émotion.
    - L'œuvre d’art apporte quelque chose de nouveau.

    Avant notre temps contemporain, l’art devait être beau et pérenne. Aujourd’hui, l’art peut ne pas être esthétique et peut être éphémère.
    Mais dans ce dernier cas, on peut toutefois garder trace de l’œuvre via la photographie !

    Qui décrète que l’on est en présence d’une œuvre d’art ?

    Le domaine de l’art est élitiste : cela « fait bien » d’aller voir telle exposition, tel spectacle...
    L’art peut être un phénomène de mode. Une œuvre non reconnue à un moment peut devenir une œuvre d’art plus tard.
    Il faut être montré pour être reconnu comme artiste, il faut être diffusé pour être reconnu comme écrivain.
    Aujourd’hui,  l’art se trouve sur les marchés financiers.

    Les créations littéraires ou musicales populaires sont-elles des œuvres d’art ? Probablement que oui car au-delà du style, il y a véritablement composition d’une histoire : romancier, rappeur…

    Notion de symboles dans l’art : art primitif, art pariétal, art religieux.

    Avec du recul, il ne me semble pas me souvenir que l’on a évoqué le caractère unique, rare et non reproductible de l’œuvre d’art qui à mon avis est essentiel dans sa définition.

    Pour en savoir plus http://www.philolog.fr/quest-ce-quune-oeuvre-dart/

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique