• Sous un beau soleil et une température agréable, bain dans la piscine à 25°.

    Puis en fin d'après-midi, escapade à Morez que j'avais repérée la veille pour ses immenses viaducs (dont l'un est ajouré pour le rendre plus léger) et ses villes basse et haute. Très riche du côté industriel avec ses lunetteries, la ville allie harmonieusement maisons bourgeoises et quartiers ouvriers en bordure de la Bienne. Malgré la fermeture des commerces due aux mesures sanitaires encore présentes, le centre-ville semble bien vivant.

    Télécharger « Morez.pdf » (4 pages PDF)

    Morez


    votre commentaire
  • Il y a 2 ans , j'avais exploré de Pontarlier à Mouthe (dans le Doubs) ; cette fois je pars de Bellefontaine, plus au sud (dans le Jura) et remonte vers Mouthe (La petite Laponie française). Première étape aux lacs de Bellefontaine et des Mortes, plus sauvages que le lac de Saint-Point sur le Doubs.

    Télécharger « De Bellefontaine à Mouthe.pdf » (9 pages PDF)

    De Bellefontaine à Mouthe

    Deuxième étape à Chaux-Neuve et ses sauts à ski.

    De Bellefontaine à Mouthe

    Troisième et dernière étape, en fin de matinée, à l'église classée de La Chapelle-des-Bois

    De Bellefontaine à Mouthe


    votre commentaire
  • Extérieur

    Le centre de vacances "Les Chevreuils" à Bellefontaine

    Intérieur

    Le centre de vacances "Les Chevreuils" à Bellefontaine


    votre commentaire
  • Un besoin irrépressible de changer d'air : presqu'un an que je n'avais pas quitté Jouars-Pontchartrain.

    Je suis arrivée vers 18h au centre de vacances de Bellefontaine dans le Haut Jura. A l'entrée de Morez (Moré phonétiquement), j'ai raté la départementale et ai poussé jusqu'aux Rousses et Bois d'Amont. De là, j'ai emprunté une route forestière, très étroite sur 10 km, mais oh combien ravissante, pour rejoindre ma destination.

    Après le dîner, petite balade dans le village très tranquille.

    De retour dans le Jura 

    Et le lendemain matin, très tôt, un ciel magnifique et plus tard dans la matinée, un jardin repéré la veille...

    De retour dans le Jura 

    Télécharger « Bellefontaine.pdf » (7 pages PDF)


    votre commentaire
  • Je viens de terminer la lecture de cette petite merveille de Nicole Giroud : l'envol du sari. Fascinée par le Mont-blanc, l’Inde et les quêtes d’identité, je ne pouvais pas mieux être servie par l’écrivain « voleur de vie » !

    J’ai découvert l’Inde à travers un exposé à l’odeur enivrante de patchouli et de Camel au côté d’une camarade de classe lorsque j’étais lycéenne. 40 ans plus tard, je lisais White puis le châle de Cachemire de Rosie Thomas.

    En 2008 et 2009, nous passions nos vacances d’été près de Chamonix et j’entendais pour la première fois l’histoire du Malabar Princess, crash aérien sur le glacier des Bossons, qui marqua la vallée à jamais. Mais j’étais loin d’imaginer qu’un second avion indien,  le Kangchenjunga, subissait le même sort quelques années plus tard et au même endroit.

    Chamonix et le glacier des Bossons

    Télécharger « Malabar Princess.pdf »

    Chamonix et le glacier des BossonsChamonix et le glacier des Bossons

    La fonte de la glace s’accélérant, de mystérieux vestiges (bijoux, mallettes diplomatiques, effets personnels…) des 2 crashes resurgissent au fil du temps. Ainsi à travers eux, Nicole Giroud nous transporte dans la communauté venue de Perse à Bombey avec ses rites et ses croyances... On ne ressort pas indemne de toutes ces lectures sur la magie qu’exercent l'Inde et le Mont-Blanc.

    Télécharger « Crash du Kangchenjunga.pdf »


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique