• Le parc du château de Groussay se déploie sur une trentaine d'hectares, séparé par la route par un haut mur d'enceinte. S'il n'est pas architecte, le propriétaire, Charles de Beistegui, ne s'interdit aucune fantaisie pour concrétiser son style jusqu'à sa disparition en 1970. Le parc est ouvert au public d'avril à octobre.

    Les folies de Groussay

     


    votre commentaire
  • Le Golf des Yvelines s'étend dans le parc du château de la Couharde qui fait aussi restaurant et club house. Nous sommes en forêt de Rambouillet.

    Sous la neige du 22 janvier 2013

    Sous la neige du 22 janvier 2013


    votre commentaire
  • Faisant partie intégrante des pépinières Poullain, la serre aux papillons est un enchantement.

    La serre aux papillons à La Queue-lez-Yvelines
     
    Un aperçu des pépinières Poullain

    Un aperçu des pépinières Poullain


    votre commentaire
  • Le jardin de la mairie est un belvédère sur l'ensemble de la plaine de Jouars à Montfort l'Amaury et constitue une butte à l'endroit de l'ancien château du village perché.

    Le jardin de la rue Saint-Martin ouvre, quant à lui, un magnifique panorama sur les maisons construites dans la falaise qui plonge vers Jouars-Pontchartrain.

    Deux jardins publics à Neauphle-le-Château
     
    Deux jardins publics à Neauphle-le-Château

     


    votre commentaire
  • Voici 45 ans que le domaine de Thoiry est transformé en un authentique théâtre de la nature,ouvert au public. Dans un décor d’arbres centenaires, les animaux en liberté sont devenus des comédiens. Les habitudes sont chamboulées au passage des grilles de la réserve africaine. Ce sont les animaux sauvages qui se promènent en liberté et les visiteurs qui circulent dans leur « cage » automobile accompagnés de consignes de sécurité : fermer vitres et toits ouvrants, rouler lentement sans s’arrêter, ne descendre de son véhicule sous aucun prétexte ! Une fois ces mesures respectées, la magie s’installe en photographiant les animaux. Les dromadaires indolents portant leur réserve de graisse sur le dos. Les énormes éléphants pataugeant dans un bain de boue. Les girafes immenses et sveltes passant sans difficultés leur cou au dessus des bosquets. Les lions arrogants. Les ours gourmands frôlant les voitures ou les autruches barrant la route. Dépaysement assuré !

    Le parc animalier de Thoiry

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique