• - Vacances CCAS

    Comité d'Entreprise de l'EDF.

  • Pour accéder au fichier PDF complet de 17 pages : Télécharger « Binic.pdf »

    Du côté de Saint-Brieux

    Première fois que je retourne à Pordic, chez nos amis, sans mon mari et sans passer par la CCAS. La maison s’est agrandie mais la chaudière est en panne. Je loge donc à l’hôtel à Binic avec 2 autres couples. Le Benhuyc, 3 étoiles, est confortable. Ma chambre qui donne sur le port est toutefois un peu petite pour accueillir un king size et les rangements peu nombreux pour un séjour plus long que le nôtre. Le petit-déjeuner à 5 est bien agréable, les confitures et le pain excellents !

    Du côté de Saint-Brieux

    Le lundi 6 mai est ensoleillé et frais. Nous partons vers Paimpol à 2 voitures, une qui ouvre la route avec les garçons et la mienne qui permet de mieux papoter entre filles. Les garçons se trompent de route plus d’une fois et se font un malin plaisir à me gêner pour faire demi-tour ! Je redécouvre le petit port de Bréhec, les falaises de Plouha et la pointe du Minard. À Paimpol, l’Islandais a exporté ses moules frites à l’Escale, de même facture. Promenade digestive en ville, surtout dans le magasin à l’Esprit de la Mer où les sportwears éponymes valsent d’un dos à un autre… Puis nous rejoignons l’embarcadère de l’Arcouest pour voyager virtuellement sur l’île de Bréhat. Nous nous posons toutefois la question de faire le tour de l’île en vedette mais il est trop tard pour ce faire et nous optons pour un pot en terrasse. Nous revenons par la plage Bonaparte qui n’en porte que le nom -n’est-ce pas, le corse - Et nous dînons aux Embruns à Binic, face à notre hôtel.

    Du côté de Saint-Brieux

    Le lendemain le temps se maintient. Les 3 garçons et une fille partent vers Saint-Cast pour un golf. Les 3 autres filles prennent la direction du port du Légué situé sous le viaduc de Saint-Brieuc. L’histoire du port est intimement liée à celle de Lucien Rosengart, industriel du début du XXème siècle, qui développa également le tourisme autour de Saint-Brieuc. Les friches industrielles ont été réhabilitées en pépinière d’entreprises de développement durable. Nous déjeunons au Quai Gourmand aux mille desserts et au design industriel qui retrace l’histoire de L.R. Puis nous filons à Plancoët vers les cuirs Renouard. La boutique est ouverte mais l’atelier est malheureusement fermé. J’y acquiers en solde un 3 en 1 – porte-cartes, porte-monnaie, porte-billets – d’un cuir saumoné à l’odeur suave et extrêmement doux au toucher… Une fine pluie nous surprend lorsque nous nous promenons dans la ville de Chateaubriand et nous prenons un pot au café-tabac. Le soir, nous dinons tous, plus un des fils de nos amis, aux Embruns de Binic. Nous fêtons l’anniversaire de mariage d’un des couples.

    Du côté de Saint-Brieux

    Le matin du mercredi 8 mai alterne fortes pluies et éclaircies. Je reste seule à l’hôtel de Binic, les 2 autres couples étant en partance pour Granville. Sur la plage de La Blanche, je trouve un avant-goût de l’exposition Boco que nos amis me font découvrir l’après-midi avant de nous rendre à Quay-Saint-Portrieux pour un ciné. La boucle est bouclée avec « Nous finirons ensemble », suite des « Petits mouchoirs ». Nous terminons la soirée aux Cochons Flingueurs qui dominent la plage de Saint-Quay.

    Du côté de Saint-Brieux

     

     


    votre commentaire
  • Une pensée pour eux dont le rôle est de nous protéger des dangers de la montagne.

    Coïncidence : le 13 janvier, je trouve enfin le temps de me pencher sur la rédaction de mon carnet de vacances de 3 jours (trop court !) fin 2018 à Morillon. Un an et demi que je n'ai pas séjourné à la CCAS, et pour cause : longue maladie et décès de mon mari. Beaucoup d'émotion en découvrant le centre de Morillon, là où il aurait largement hésité de se rendre en hiver à cause de la neige et d'un voyage trop long en rapport à un très court séjour et ce, malgré la présence des enfants !

    En hommage aux 2 pisteurs de Morillon décédés le 13 janvier 2019

    Mais c'est sans compter de saisir au vol la possibilité de faire connaitre la neige, le ski et la luge à nos petits guadeloupéens ! Et c'est bien grâce à leur papy. L'organisation du séjour a lieu la semaine précédant Noël en ciblant les meilleures probabilités d'avoir un peu de neige. La tension monte dans la voiture à notre arrivée vers 10h, le 28 décembre : pas un brin de neige au village sous la grisaille !

    En hommage aux 2 pisteurs de Morillon décédés le 13 janvier 2019

    Nous déposons nos bagages dans notre appartement, simple et propre, après être passé par l'accueil à l'ambiance chaleureuse. Nous nous changeons, puis nous filons tout de suite à la station des Esserts en voiture. A notre arrivée sur le parking, les enfants se précipitent vers le premier monticule-vestige de neige pour la porter à leur bouche. Nous rejoignons ensuite la piste de luge  un peu dure...

    En hommage aux 2 pisteurs de Morillon décédés le 13 janvier 2019

    Après quelques défoulements, nous nous installons en terrasse (ensoleillée) au pied des pistes (à La Combe) où je prends un vin chaud. Mouillé dans le cou par une bataille de boules de neige, Nolhan, 7 ans, tremble de froid. Nous demandons donc à déjeuner à l'intérieur du chalet où nous sommes également très bien accueillis et où je déguste un excellent chèvre chaud près de la cheminée.

    En hommage aux 2 pisteurs de Morillon décédés le 13 janvier 2019

    Nous redescendons au village en fin d'après-midi pour les inscriptions au cours de ski du lendemain ainsi que pour la réservation des équipements à la CCAS. Je vais faire seule un tour des espaces communs dans le centre : vive émotion de respirer à nouveau l'odeur boisée et tonique de la montagne à la CCAS.

    En hommage aux 2 pisteurs de Morillon décédés le 13 janvier 2019

    Le lendemain matin, le samedi 29, mon fils fait du yonner en altitude. Sa compagne et moi-même décidons de rejoindre à pied avec les enfants le point de départ des télécabines au village : 1 km chargés des luges,  des skis et des chaussures de Nolhan qui a bien du mal à les enfiler avant de descendre de la télécabine pour son cours de ski fixé à 11h... Les canons à neige en haut de la piste de luge nous émultionne ! Pendant le cours, son frère Yanis (4 ans) fait de la luge avec sa maman qui elle, skiera pendant 2 heures l'après-midi alors que tous les autres membres de la famille se reposeront.

    En hommage aux 2 pisteurs de Morillon décédés le 13 janvier 2019

    Doué, Nolhan prend un second cours le matin du dimanche 30 décembre, jour du départ. Le reste de la famille se retrouve sur la piste de luge avant que l'on monte tous au chalet d'Clair pour déjeuner et surtout avoir une vue panoramique sur les monts enneigés. Yanis, épuisé, peut dormir au chalet sur la banquette qui entoure le feu de cheminée ! Qualité des plats  et du service appréciée.

    En hommage aux 2 pisteurs de Morillon décédés le 13 janvier 2019

    En hommage aux 2 pisteurs de Morillon décédés le 13 janvier 2019

    Avant de partir, avec regret, de Morillon vers 14h30, petit clin d'œil à la CCAS où nous étions en demi-pension  (petit-déjeuner et dîner). N'oubliez pas de cliquez sur les images pour les agrandir.

    En hommage aux 2 pisteurs de Morillon décédés le 13 janvier 2019

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Le carnet d'artiste de Merlimont

    Pour le découvrir, cliquez sur l'image ci-contre
    (La couverture est faite main dans la tonalité des cabines de plage)

    Liens sur les articles précédents :

    - Merlimont

    - Le Touquet

    - Berck

    - Etaples

    - Hardelot

     

     


    votre commentaire
  • Moins connue que celle du Touquet, elle n'en est pas moins belle, un peu plus au nord !

    La plage d'Hardelot

    La plage d'Hardelot


    votre commentaire
  • Situé à l'embouchure de La Canche, l'activité maritime y est prédominante.

    Le port d'Etaples

    Avec sa célèbre école des peintres, Etaples est également devenu, sur son quai, le siège du street art de Jef Aérosol  !

    Le port d'Etaples


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique