• L'évènement a eu lieu aux étangs de la Muette le dimanche 26 juin 2011, première belle journée d'été.  Pêcheurs et navigateurs ont donné rendez-vous Elancourt, France-miniature aux visiteurs autour d'un premier étang alors que le côté sauvage du second était préservé. La promenade a été très agréable dans ce coin de fraîcheur.

    fête modélisme naval 2    fête modélisme naval 1

    deuxième étang


    votre commentaire
  • Jusque dans les années 70, les distractions étaient quasi inexistantes.

    Lorsque quelques quartiers de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines commencèrent à sortir de terre, notamment La Commanderie des Templiers,  l’impresario d’Antoine,  de Charlotte Julian, de Daniel Guichard… y emménagea. La fête foraine du village qui avait toujours lieu sur l’ancienne sablière, en bas de chez moi, les accueillit pour un spectacle de variété. L’impresario en question devint d’ailleurs maire du village un peu plus tard.

    lotissement.jpg

     

    Aujourd'hui, lotissement construit sur l'ancienne sablière où se déroulait la fête du village

    Puis, la construction d’une maison des jeunes préfabriquée fut autorisée sur l’ancien terrain de tennis près de l’école. Elle amena quelques jeunes, nouveaux habitants de Maurepas.  Nous étions à l’époque fans des boums ; notre nouveau lieu de rencontre fut en grande partie utilisé dans ce sens : musique, danse, et… premiers flirts !

    Un club de tennis de table vit le jour dans les locaux de la fondation Méquignon.

    Autrement, le cinéma, c’était à Versailles ; le théâtre, à l'auditorium de l’école militaire de Saint-Cyr où la troupe du théâtre Montansier se déplaçait pour donner des représentations de Molière en fin d’après-midi après les cours.

     


    votre commentaire
  • sapins.jpg   Elancourt.JPG
    Sapins vus du nouveau lotissement en contrebas                            La maison a été revendue en 2018

    Ma mère ayant été placée en maison de retraite après le décès de mon père en 2000, ma sœur et moi avons dû vendre leur maison afin de ne pas la laisser se détériorer. Construite sous la direction de mon père en 1962, elle avait été la première sur le chemin de la Coudriette, à la sortie du village en direction de Jouars-Pontchartrain. Au fil des années, le chemin, bien qu’il en ait gardé le nom, est devenu une route desservant de nombreux pavillons et notamment la résidence des Elancourtines, située à un kilomètre du village. Aujourd’hui, notre maison a conservé le même aspect extérieur. En revanche, nos plantations de sapins de Noël ont pris de la hauteur !

     


    votre commentaire
  • En se promenant dans le village et à la Muette

    En se promenantLe quartier de la Muette est le lieu de départ du ru d’Elancourt qui longe la colline boisée sur environ 7 km  jusqu’à Jouars-Pontchartrain où il se jette dans la Mauldre. Les marécages de la Muette ont été assainis et transformés en 2 magnifiques plans d’eau, riches en biodiversité et reliés par de jolis ponts en bois. La rue en sens unique fait une demi-boucle sur la droite à partir de la place de l’église, en passant près de la Fondation Méquignon et en revenant à la sortie du village au niveau de l’ancienne sablière.

    Plan général 

    plan général


    maison boisLe Jardin des Cinq Sens, quant à lui, a été réalisé à proximité de l’ancienne école-mairie et permet d’accéder à la cour et au préau. Le lavoir de la Hermanderie a été rénové, face à une maison en bois montée sur pilotis et qui existait déjà dans mon enfance (voir l'image ci-contre).

    La ferme du Mousseau accueille depuis de nombreuses années le centre artistique de la ville. Et en 1991, s'ouvrait, le parc très réputé de France Miniature, sur le plateau de la ville nouvelle dans le prolongement de la route du Mesnil. 


    2 commentaires
  • avant_Lamontagne    arrière_Lamontagne

    De gauche à droite : ancienne maison de Marinette - Ancien magasin Lamontagne - Arrière rénové

    Veuve d’un demi-frère de ma mère, elle était auvergnate avec le petit défaut de radinerie que cette origine implique généralement. A sa décharge, elle n’était pas bien riche et avait dû continuer de travailler lorsqu’elle s’était retrouvée seule.  Elle était auxiliaire de vie au château des Mesnuls quand ce dernier accueillait encore dans les années 70 des enfants handicapés, avant d’être restauré pour devenir la luxueuse propriété que l’on connait aujourd’hui. Marinette empruntait pour s’y rendre la fameuse ligne de bus n° 5.

    Elle habitait au centre du village d’Elancourt dans un 2 pièces au 1er étage du magasin d’alimentation « Lamontagne ». Pour lui rendre visite, il fallait passer par un petit portail à droite du magasin, contourner le bâtiment par sa cour, entrer par une porte sur la gauche qui donnait sur un vieil escalier en bois desservant, à l’étage, 2 appartements  (celui de Marinette était sur la droite).

    On entrait par la pièce principale, salle à manger avec coin cuisine au fond, dallage ondulé de tommettes rouges, fenêtre à droite donnant sur la cour et le jardin potager.  A gauche, une porte permettait d’accéder à la chambre à coucher avec haut lit muni d’un gros édredon et fenêtre donnant sur la rue principale du village. A noter que le cabinet d’aisance était sur le palier !

    Marinette souffrait de la solitude et venait dîner chez mes parents une fois par semaine, chemin de la Coudriette, pour ma plus grande joie de petite fille. Pour Noël, elle m’offrait toujours des livres que j’attendais avec grande impatience : Le club des cinq en bibliothèque rose, L’étalon noir en bibliothèque verte, puis, plus tard d’autres livres en bibliothèque rouge et or et le gros roman « Ambre » de Katleen Windsor qui fascinait tant la pré-adolescente que j’étais alors !

    Marinette s’inscrivait aussi à des voyages organisés par le club du 3ème âge. C’est ainsi qu’elle m’emmena pour la 1ère fois à l’étranger, en Suisse, lorsque j’avais 13 ans.

    Concours de circonstance : son petit neveu, en ligne directe, est devenu un de mes voisins à Jouars-Pontchartrain !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique